Skills: Le répertoire

Not to Know

© Stéphane Corriveau

© Stéphane Corriveau

Not to Know, ne pas savoir… c’est ne pas connaître ce que l’instant prochain nous offrira. C’est se laisser séduire par l’essence même de l’improvisation : une conscience raffinée et constante du moment présent, une découverte instinctive des avenues offertes aux créateurs. La particularité et le charme de ce projet résident dans l’utilisation spécifique d’un espace de performance hors du commun, lequel est investit de manière plutôt environnemental que théâtral. Un environnement entièrement recouvert de pelouse naturelle qui sollicite l’utilisation des cinq sens dans la performance, faisant appel à la curiosité du public et l’invitant à une excursion libre à travers les différents segments de l’installation : le spectateur choisit ce qu’il veut voir, de quelle façon et à quel moment. Not to Know rassemble des virtuoses de l’improvisation. La virtuosité s’exprimant ici par une connaissance profonde des notions kinesthésiques, par la possibilité d’explorer des concepts éclatés et par une qualité de présence et de conscience artistiques hors du commun.

Ce sont de nombreuses années d’expérience qui amèneront ces artistes à donner, dans la nuance et l’éclectisme, tout le potentiel créatif et d’expression du corps.

Directeurs artistiques et danseurs-improvisateurs Andrew de L. Harwood, Benoît Lachambre
Conception visuelle Nadia Lauro
Conception d’éclairage Jean Jauvin
Direction de production Stéphane Villeneuve

Danseurs-improvisateurs (différents selon la représentation) Boris Charmatz, Jennifer Lacey, Tonja Livingstone, Vera Mantero, Jennifer Monson, Frans Poelstra, Meg Stuart, Mark Tompkins.
Musiciens-improvisateurs (différents selon la représentation) Jean Derome, Boris Hauf, Saskia Hölbling, Diane Labrosse, Laurent Maslé, Hahn Rowe, Pierre Tanguay.

Production Par B.L.eux et Ah Ha Productions

Le projet Not to know a été présenté en première au Festival international de nouvelle danse (Montréal, Canada) les 2 et 3 octobre 2001 et a bénéficié d’une coproduction du festival ImPulsTanz (Vienne, Autriche) pour sa réalisation en 2002.

© Crédit photographie : Stéphane Corriveau.