That choreograph us…

atelier 2Benoît Lachambre proposera dès la rentrée, trois ateliers.
Le premier aura lieu à Porto, au Théâtre Municipal Rivoli, du 1er au 4 septembre. Pour Benoît, cela sera suivi par un laboratoire de recherche avec la chorégraphe Meg Stuart, qui elle aussi proposera un atelier fin septembre dans ce même lieu.
Le deuxième est dans les environs de Berlin. Ponderosa accueille cette année Benoît Lachambre pendant plus de dix jours. Une occasion unique de partager les pratiques somatiques et l’hyper éveil des sens dans un atelier intitulé That Choreograph us. Benoît Lachambre sera assisté par le chorégraphe portugais Joao Costa Espinho.
Le troisième sera proposé à Helsinki au Theatre Academy en octobre.
Les prochains ateliers prévus ensuite seront à Montréal au Studio 303 en 2016 et à Paris en fin de saison. Photo David Bergé.

Body Reflection or Many States Of Being*

festival-impulstanz-vienne-logo-v

C’est en quelque sorte un rendez-vous annuel pour Benoît Lachambre ! En effet, du 20 au 24 juillet prochains, Benoît Lachambre enseignera deux ateliers dans le cadre de l’ImPulsTanz 2015. L’atelier du matin affiche déjà complet. (*Titre de l’atelier).

Saison 4 des Visages de la danse

2015 © Sigrid Hueber | Circuit-Est centre chorégraphique

À l’occasion de la 4e saison des Visages de la danse, Benoît Lachambre a accepté d’être un des quatre portraits présentés. L’émission, enregistrée à Circuit-Est centre chorégraphique à Montréal, est animée par Aline Apostolska.

Voici le synopsis de l’épisode : « Une conscience cellulaire de ce qui unit tout ; déhiérarchiser le corps pour découvrir un corps en lien, au lieu d’un corps toujours en contrôle. »
Pour le chorégraphe et interprète Benoît Lachambre, l’une des conséquences les plus désastreuses de la colonisation a été l’évacuation des riches traditions et connaissances ancestrales. Par son ferme rejet du classicisme, son adhésion aux pratiques somatiques et ses emprunts au terreau fertile des danses africaines et chamaniques, son oeuvre opère à la fois comme réplique et plaidoyer. Le mouvement parviendra-t-il à dissoudre les frontières, à ramener les êtres à la nature ainsi qu’à la terre qui les porte?

Les prochaines diffusions auront lieu sur Canal Savoir  le 19 juin à 19h00, le 21 juin à 21h00, et le 23 juillet à 20h30. Ou sur Internet.

Les trois autres portraits de cette saison sont consacrés à Daniel Léveillé, Catherine Tardiff et Lucie Grégoire.

© Sigrid Hueber

Jérusalem

11015788_10153533542971992_1261070324_nA l’occasion du Israël Festival, l’oeuvre Snakeskins sera présentée à deux reprises au Rebecca Crown Auditorium à Jérusalem.

L’équipe – composée de Benoît Lachambre (chorégraphe et interprète), Daniele Albanese (interprète), Hahn Rowe (musicien live), Johannes Sundrup (directeur technique), Elias Macke (régisseur) et Anne-Lise Gobin (directrice de tournée) – sera donc à Jérusalem pour deux performances : le 11 juin à 22h00 et le 12 juin à 16h00.

Benoît Lachambre proposera ensuite deux ateliers ouverts à un large public israélo-palestinien le 14 juin à 11h à la Jerusalem Academy Music and Dance et à 18h30 au Machol Shalem Dance Center.

© Pablo Freer

Première d’Hyperterrestres

Hyperterrestres web2 par Emilie Renck - copieAlors que le montage a commencé aujourd’hui à l’Usine C, Hyperterrestres – la dernière création de la compagnie Par B.L.eux, co-créée avec le chorégraphe Fabrice Ramalingom et le compositeur Hahn Rowe – sera présentée en première américaine dans deux jours : du 28 mai au 30 mai 2015, dans le cadre de la 9e édition du Festival TransAmériques (FTA).

Inscrite au programme Arrimages du Conseil des arts de Montréal, la compagnie accueillera le soir de la première un petit groupe de participants, inscrits à la Jeune Chambre de Commerce de Montréal. Et le 29 mai, la représentation sera suivie d’une rencontre avec le public, organisée par le FTA.

Pour permettre la réalisation de cette oeuvre, c’est une équipe importante qui s’est constituée entre France, Canada et Etats-Unis :

  • Benoît Lachambre et Fabrice Ramalingom (chorégraphie et interprétations),
  • Hahn Rowe (composition musicale),
  • Matthieu Doze (dramaturgie),
  • Emmanuelle Debeusscher (scénographie),
  • Alexandra Bertaut (conception des costumes),
  • Maryse Gautier (conception des éclairages),
  • Romain de Lagarde (direction technique)
  • Su-Feh Lee (coach vocal),
  • Fanny Virelizier (production déléguée France et diffusion),
  • Anne Guiraud (logistique et communications – déléguée France),
  • Claire Molinot (direction administrative),
  • Alexandre Escure (production, logistique et communications),
  • Frank Boulanger et Emilie Renck (photographies).

Par B.L.eux souhaite remercier tous les coproducteurs qui ont permis la réalisation de l’oeuvre : R.A.M.a (France), Festival TransAmériques (Canada), Festival Montpellier Danse 2015 (France), Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne (France), CDC Uzès Danse (dans le cadre de la résidence R.A.M.a 2012 -2015 (France), Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort (France), Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de la subvention de l’aide à la coproduction internationale (Canada) et La Ménagerie de Verre (France). Avec le soutien de l’Usine C dans le cadre du programme d’artistes en résidence de création pour Benoît Lachambre. Par B.L.eux souhaite aussi remercier l’Agora de la danse (Montréal, Canada) pour l’aide à la création offerte.

Par B.L.eux reçoit le soutien financier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal.

© Crédit photographie : Emilie Renck

Snakeskins à Vancouver

www.christinedivito.com

La création de Par B.L.eux, Snakeskins, continue sa tournée nationale et internationale et sera présentée dès demain à Vancouver (BC), dans le cadre du Vancouver International Dance Festival (VIDF). L’oeuvre sera proposée au Roundhouse Performance Centre les 12, 13 et 14 mars 2015, et Benoît Lachambre dispensera un atelier le 13 mars au Harbour Dance Centre.

© Christine Rose Divito

Duo Canadien (Montréal + Vancouver) au M.A.I.

Benoit Lachambre_Sweet Gyre foetus_Web-2

Sweet Gyre est un travail captivant sur le corps porté par deux créateurs-performeurs hors-norme et surdoués : les interprètes et chorégraphes Su-Feh Lee et Benoît Lachambre. Les deux complices sondent les zones les plus secrètes du corps humain : le plaisir. En véritables cartographes, ils transposent les sensations corporelles et magnifient les gestes quotidiens pour le transformer en théâtre de sensations. Une épopée à l’éveil des sens, un écho à la mémoire. Leur rencontre donne lieu à une oeuvre fascinante, intense, qui repousse et enrichit sans cesse les perceptions de l’anatomie humaine, aussi bien que de l’espace et du temps.

Du 5 au 7 mars prochains, Benoît Lachambre et Su-Feh Lee présentent en première montréalaise au M.A.I. leur oeuvre Sweet Gyre.

Concept, chorégraphie et interprétation : Benoît Lachambre et Su-Feh Lee

Texte : Benoît Lachambre et Su-Feh Lee

Musique originale et interprétation : Jesse Zubot

Conception de l’éclairage : Jeff Harrison

Conception des costumes : Alexandra Bertaut, Benoît Lachambre et Su-Feh Lee

Scénographie : Benoît Lachambre, Su-Feh Lee inspirée des propositions d’Annabel Vergne

Photographie : Robert Flynt

© Yvonne Chew

 

Nouvel atelier

4. HR 2014 Atelier Benoît Studio 303 © Alexandre Escure

Après une semaine de travail avec Karine Ledoyen à Québec et une performance ensemble au coeur de la galerie VU* samedi 7 février, Benoît Lachambre a commencé ce matin un nouvel atelier à L’Artère de Québec.

Invité une première fois en décembre 2013 à donner un stage, Benoît Lachambre propose ce second atelier sur les pratiques somatiques jusqu’au 13 février.  http://www.larteredanse.ca/entrainement-continu/

* Benoît Lachambre et Karine Ledoyen souhaitent remercier l’artiste Gabriel Coutu-Dumont d’avoir permis une incursion dans son exposition.

© Photographie Alexandre Escure

FTA 2015 !

HyperTerrestre_photoFrankBoulanger-2Benoît Lachambre, Fabrice Ramalingom (Compagnie R.A.M.a) et Hahn Rowe ont le plaisir de vous annoncer que l’oeuvre Hyperterrestres sera présentée en première canadienne lors de la prochaine édition du Festival TransAmériques à Montréal (Canada). Les représentations auront lieu à l’Usine C les 28, 29 et 30 mai 2015. L’oeuvre sera ensuite proposée en première européenne au Festival Montpellier Danse en France.

Découvrez ci-dessous quelques lignes rédigées par Fabienne Cabado, pour le FTA, à propos de l’oeuvre Hyperterrestres :

« LES HOMMES DE L’ATLANTIDE
Le maître de la métamorphose Benoît Lachambre prend l’affiche du Festival pour la sixième fois et nous balade entre hyperréalisme et science-fiction avec le fabuleux alchimiste français Fabrice Ramalingom. Un duo charnel et vibratoire qui nous saisit par les sens pour ouvrir toujours davantage les frontières de la danse et nous brancher sur la fréquence des mystères de la vie en mouvement.

Sous l’épaisse peau d’une matrice baignée de lumière, on les distingue à peine, mais on les sent. Jumeaux d’une espèce inconnue luttant pour voir le jour. Amants portés par la vague brûlante d’une étreinte amoureuse. Corps liquides entre flottaison et éruption. Leur souffle rauque ratisse l’épiderme. Leurs voix fusionnent en sublimes harmoniques. Le son, les sensations sont le canal qui nous relie à ces hyperterrestres. Et quand le voile se lève sur leur habitat et leurs conversations animées, on éprouve le curieux sentiment d’accéder à une part secrète de notre humanité. Une fantasmagorie planante. »

Pour plus d’informations et pour faire l’acquisition de vos billets, veuillez cliquer ici.

Au Festival TransAmériques et au Festival Montpellier Danse, coproducteurs de l’oeuvre, se joignent le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort (CCNFCB – France), le Musée de la danse à Rennes (France), le CDC Uzès Danse (France), La Ménagerie de Verre (France) et R.A.M.a (France).

Par B.L.eux reçoit par ailleurs le soutien financier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des Arts de Montréal.

© Photographie Frank Boulanger.

CAC-logo_f_l[1]

CAC-logo_f_l[1]