Skills: Le répertoire, Oeuvres Récentes

Lifeguard

lifeguard_picLifeguard, performance intimiste et déambulatoire est le premier volet d’un triptyque décortiquant la notion de présence et la résonnance du mouvement. Pièce dédiée à créer un espace intime dans lequel le spectateur occupe une place à part entière, Lifeguard s’adresse à des espaces permettant un contact rapproché entre le public et le performeur.

Loin du corps sublimé et des codes esthétiques, Benoît Lachambre interroge ici en solo le ressenti instinctif des êtres. En épurant la notion du dispositif et en s’inspirant du grotesque, l’action chorégraphique part à la recherche de nouvelles dimensions perceptives. Les ondes dégagées par la présence des spectateurs deviennent de nouvelles unités de mesures, des données mobiles, permettant au performeur de deviner autour de lui une architecture sensorielle, faite d’ondes vivantes, immuables et vibrantes. Évoluant dans deux réalités sonores différenciées, le public et le chorégraphe se rencontre autour du lien.
Action performative qui change au gré des lieux et des perceptions de l’autre, Lifeguard permet une analyse subtile des mouvements et revisite entièrement la projection du relationnel. Par B.L.eux propose ici à travers la transe d’un corps naïf une nouvelle façon de faire résonner les corps et entraine l’autre dans une chasse à la cohabitation des sens. Une dynamique du lien se dévoile, tandis que le regard, le toucher, et le mouvement des spectateurs deviennent matière chorégraphique. Benoît Lachambre redéfinit l’espace et le monde du ressenti en invitant le spectateur à partager une intimité impersonnelle dans des lieux qui décloisonnent la danse et le mouvement. Un lien subtil s’installe alors entre le public et le performeur, conjuguant transe ludique et vulnérabilité, dans une mise en scène où le flux du corps crée une dextérité palpable.

Tout en questionnant la place de l’artiste, la passivité du spectateur et la finesse de l’affect, Lifeguard propose un dialogue désinhibé autour des existences. C’est une installation de vie en plusieurs volets, dans un temps indéterminé, une œuvre que l’on vient visiter telle une exposition. Un espace redéfinit par un rapport nouveau où les visiteurs seront invités à partager une introspection, à vivre avec eux-mêmes, à sentir la conscience des corps. Lifeguard questionne notre instinct et place le spectateur dans une situation de résonnance dans laquelle la représentation de l’immuable et du spectaculaire est revisitée.

Chorégraphe-performeur: Benoît Lachambre
Regard extérieur: Anouk Thériault,  Georges Stamos et Valérie Lanciaux
Direction technique: Samuel Thériault
Photographie : Veronique Mystique (en répétition) Karolina Miernik (Festival ImPulsTanZ)
Production: Par B.L.eux 
Partenaires: CDC Atelier de Paris – Carolyn Carlson, Centre National de la Danse de Pantin, et la Ménagerie de Verre.

Avec le soutien du studio Le Regard du Cygne.
Reçoit le soutien financier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts et des lettres du Québec, et du Conseil des Arts de Montréal
Remerciements à Alexandra Bertaut pour son aide sur les costumes.

La première de Lifeguard a eu lieu le 17 et 18 juin 2016 à l’Atelier de Paris dans le cadre de la 10e édition du Festival June Events.

© Veronique Soucy / 2016 / Photo prise lors de répétitions publiques