All posts in Actualités

SOIRÉE BÉNÉFICE // PAR B.L.EUX FÊTE SES 20 ANS

square_fr1EXPLORATION DES SENS, IMMERSION EN MOUVEMENT, ET EXPÉRIENCE DÉAMBULATOIRE UNIQUE

Le 26 avril prochain, Par B.L.eux célèbre ses 20 ans !
Autour d’un cocktail dinatoire, les spectateurs sont invités à découvrir ou redécouvrir l’univers sensible de Benoît Lachambre lors d’une performance déambulatoire avant-gardiste créée spécialement pour l’occasion.

Soirée-bénéfice sous le signe de l’exaltation de sens, du mouvement et de la création, cet événement chorégraphique de taille permettra au public de rentrer en contact avec Benoît Lachambre, Clara Furey et 45 performeurs québécois et internationaux invités pour l’occasion.

Venez nombreux soutenir Par B.L.eux et Benoît Lachambre et célébrer avec nous 20 années de partage, de rencontres et de créations avant-gardistes !

 

Atelier: Transformer les notions de présences

3. MR 2014 Atelier Benoît Studio 303 © Alexandre Escure - copieBenoît Lachambre animera l’atelier Transformer les notions de présences cet hiver au Studio 303 (Montréal, Canada) du 15 au 19 février, 2016.

Depuis de nombreuses années, Benoît enseigne partout à travers le monde, transmettant son savoir sur les approches kinesthésiques et somatiques, techniques expérimentales par lesquelles il a structuré son travail au long de sa carrière.

L’équipe Par B.L.eux est en pleine croissance !

Logo Parbleux noir avec citationNous sommes heureux d’annoncer l’embauche de Josianne Monette au poste de nouvelle adjointe à l’administration et à la logistique et Charlotte Beaussier au poste de responsable des communications.

Provenant du milieu des arts visuels, Josianne a été coordinatrice des communications et des archives chez OPTICA, un centre d’art contemporain pendant 7 ans. Elle assiste à l’administration Claire Molinot, nouvellement nommée directrice générale adjointe.

Avec 8 ans d’expériences dans le milieu des arts, de la culture et de l’événementiel, Charlotte est responsable des communications et du financement privé de la compagnie.

Nous sommes heureux de les accueillir !

That choreograph us…

atelier 2Benoît Lachambre proposera dès la rentrée, trois ateliers.
Le premier aura lieu à Porto, au Théâtre Municipal Rivoli, du 1er au 4 septembre. Pour Benoît, cela sera suivi par un laboratoire de recherche avec la chorégraphe Meg Stuart, qui elle aussi proposera un atelier fin septembre dans ce même lieu.
Le deuxième est dans les environs de Berlin. Ponderosa accueille cette année Benoît Lachambre pendant plus de dix jours. Une occasion unique de partager les pratiques somatiques et l’hyper éveil des sens dans un atelier intitulé That Choreograph us. Benoît Lachambre sera assisté par le chorégraphe portugais Joao Costa Espinho.
Le troisième sera proposé à Helsinki au Theatre Academy en octobre.
Les prochains ateliers prévus ensuite seront à Montréal au Studio 303 en 2016 et à Paris en fin de saison. Photo David Bergé.

Body Reflection or Many States Of Being*

festival-impulstanz-vienne-logo-v

C’est en quelque sorte un rendez-vous annuel pour Benoît Lachambre ! En effet, du 20 au 24 juillet prochains, Benoît Lachambre enseignera deux ateliers dans le cadre de l’ImPulsTanz 2015. L’atelier du matin affiche déjà complet. (*Titre de l’atelier).

Saison 4 des Visages de la danse

2015 © Sigrid Hueber | Circuit-Est centre chorégraphique

À l’occasion de la 4e saison des Visages de la danse, Benoît Lachambre a accepté d’être un des quatre portraits présentés. L’émission, enregistrée à Circuit-Est centre chorégraphique à Montréal, est animée par Aline Apostolska.

Voici le synopsis de l’épisode : « Une conscience cellulaire de ce qui unit tout ; déhiérarchiser le corps pour découvrir un corps en lien, au lieu d’un corps toujours en contrôle. »
Pour le chorégraphe et interprète Benoît Lachambre, l’une des conséquences les plus désastreuses de la colonisation a été l’évacuation des riches traditions et connaissances ancestrales. Par son ferme rejet du classicisme, son adhésion aux pratiques somatiques et ses emprunts au terreau fertile des danses africaines et chamaniques, son oeuvre opère à la fois comme réplique et plaidoyer. Le mouvement parviendra-t-il à dissoudre les frontières, à ramener les êtres à la nature ainsi qu’à la terre qui les porte?

Les prochaines diffusions auront lieu sur Canal Savoir  le 19 juin à 19h00, le 21 juin à 21h00, et le 23 juillet à 20h30. Ou sur Internet.

Les trois autres portraits de cette saison sont consacrés à Daniel Léveillé, Catherine Tardiff et Lucie Grégoire.

© Sigrid Hueber

Jérusalem

11015788_10153533542971992_1261070324_nA l’occasion du Israël Festival, l’oeuvre Snakeskins sera présentée à deux reprises au Rebecca Crown Auditorium à Jérusalem.

L’équipe – composée de Benoît Lachambre (chorégraphe et interprète), Daniele Albanese (interprète), Hahn Rowe (musicien live), Johannes Sundrup (directeur technique), Elias Macke (régisseur) et Anne-Lise Gobin (directrice de tournée) – sera donc à Jérusalem pour deux performances : le 11 juin à 22h00 et le 12 juin à 16h00.

Benoît Lachambre proposera ensuite deux ateliers ouverts à un large public israélo-palestinien le 14 juin à 11h à la Jerusalem Academy Music and Dance et à 18h30 au Machol Shalem Dance Center.

© Pablo Freer

Première d’Hyperterrestres

Hyperterrestres web2 par Emilie Renck - copieAlors que le montage a commencé aujourd’hui à l’Usine C, Hyperterrestres – la dernière création de la compagnie Par B.L.eux, co-créée avec le chorégraphe Fabrice Ramalingom et le compositeur Hahn Rowe – sera présentée en première américaine dans deux jours : du 28 mai au 30 mai 2015, dans le cadre de la 9e édition du Festival TransAmériques (FTA).

Inscrite au programme Arrimages du Conseil des arts de Montréal, la compagnie accueillera le soir de la première un petit groupe de participants, inscrits à la Jeune Chambre de Commerce de Montréal. Et le 29 mai, la représentation sera suivie d’une rencontre avec le public, organisée par le FTA.

Pour permettre la réalisation de cette oeuvre, c’est une équipe importante qui s’est constituée entre France, Canada et Etats-Unis :

  • Benoît Lachambre et Fabrice Ramalingom (chorégraphie et interprétations),
  • Hahn Rowe (composition musicale),
  • Matthieu Doze (dramaturgie),
  • Emmanuelle Debeusscher (scénographie),
  • Alexandra Bertaut (conception des costumes),
  • Maryse Gautier (conception des éclairages),
  • Romain de Lagarde (direction technique)
  • Su-Feh Lee (coach vocal),
  • Fanny Virelizier (production déléguée France et diffusion),
  • Anne Guiraud (logistique et communications – déléguée France),
  • Claire Molinot (direction administrative),
  • Alexandre Escure (production, logistique et communications),
  • Frank Boulanger et Emilie Renck (photographies).

Par B.L.eux souhaite remercier tous les coproducteurs qui ont permis la réalisation de l’oeuvre : R.A.M.a (France), Festival TransAmériques (Canada), Festival Montpellier Danse 2015 (France), Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne (France), CDC Uzès Danse (dans le cadre de la résidence R.A.M.a 2012 -2015 (France), Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort (France), Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de la subvention de l’aide à la coproduction internationale (Canada) et La Ménagerie de Verre (France). Avec le soutien de l’Usine C dans le cadre du programme d’artistes en résidence de création pour Benoît Lachambre. Par B.L.eux souhaite aussi remercier l’Agora de la danse (Montréal, Canada) pour l’aide à la création offerte.

Par B.L.eux reçoit le soutien financier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal.

© Crédit photographie : Emilie Renck

Snakeskins à Vancouver

www.christinedivito.com

La création de Par B.L.eux, Snakeskins, continue sa tournée nationale et internationale et sera présentée dès demain à Vancouver (BC), dans le cadre du Vancouver International Dance Festival (VIDF). L’oeuvre sera proposée au Roundhouse Performance Centre les 12, 13 et 14 mars 2015, et Benoît Lachambre dispensera un atelier le 13 mars au Harbour Dance Centre.

© Christine Rose Divito